Rêves d'un mouton electrique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 8 octobre 2017

La licorne en papier devient'elle un cheval en bois ?

Oeil Blade Runner 2049

Blader Runner 2049 ; opéra sidérant, images ocres et noires, son tellurique. C'est un prolongement, une sorte d'excroissance qui étire des thématiques de sujets profonds. Ironiquement, le film représente un avenir où les humains se sont égarés, tandis que les androïdes nouveaux et améliorés savent exactement ce qu'ils veulent: être humain. Trente cinq ans après Blade Runner, le monde imaginé par Philip K.Dick est devenu encore plus gigantesque, dense et étouffant qu'auparavant et la notion de chercher à tout prix ce qui nous définit en tant qu'individu s'incarne parfaitement dans cette suite. Les enjeux décrit dans le film sont encore plus profond, atteignant de vertigineux questionnement sur la condition de l'homme, de la machine et de la notion même d'existence. On en ressort bouleversé, mon seul regret et de ne pas vraiement avoir de réponses concernant la licorne de papier.

mercredi 16 août 2017

Le Dalaï Lama dit que Sogyal Rinpoché est en disgrâce

Lettre ouverte du 14 juillet 2017 adressée à Sogyal Rinpoché

La sangha de Rigpa est en crise. Les allégations évoquées depuis longtemps concernant votre conduite ne peuvent plus être ignorées ni niées. En tant qu'étudiants engagés et dévoués depuis longtemps, nous nous sentons contraints de partager notre profonde inquiétude concernant votre conduite violente et abusive. Vos actions nous ont blessés individuellement, elles ont blessé nos frères et sœurs au sein de l'organisation Rigpa, et par extension elles ont fait du tort au bouddhisme en Occident. En vous écrivant, nous suivons le conseil du Dalaï Lama ; il a en effet déclaré que les étudiants des lamas du bouddhisme tibétain avaient obligation de communiquer leurs préoccupations concernant leur maître, ............, Nos préoccupations principales sont :
  1. Vos abus physiques, émotionnels et psychologiques perpétrés sur les étudiants.
  2. Vos abus sexuels perpétrés sur les étudiants.
  3. Votre mode de vie extravagant, avide et sybarite
  4. Vos actions ont souillé notre appréciation de la pratique du Dharma.
Lettre-ouverte-du14juillet2017-viahttptroismondes.canalblog.com.pdf

dimanche 12 février 2017

La faim du travail #DATAGUEULE 62

samedi 27 février 2016

Interview d'olivier raurich dans Marianne

Interview d'olivier raurich dans Marianne

Bouddhisme : l'imposture Sogyal Rinpoché - Marianne
cliquer sur l'image pour lire l'interview

jeudi 9 avril 2015

En ce 9 avril, Joyeux Anniversaire

En ce jour du 9 avril j'ai des pensées toutes particulières pour ma soeur chérie et capricieuse. Conquérir sa joie vaut mieux que de s'abandonner à sa tristesse.

Bon Anniversaire ma petite soeur

dimanche 24 août 2014

Citation du vénérable Ajahn Chah

Il nous arrive parfois de conclure que penser, c’est souffrir,
comme un voleur qui nous dérobe notre cadeau.
Que pouvons-nous faire pour cesser cela ?
Dans la journée il y a la lumière ; la nuit l’obscurité. Est-ce cela la souffrance ?
Les choses sont ce qu’elles sont,
et ce sont nos comparaisons des choses et nos “évaluations” qui nous font souffrir.

lundi 9 juin 2014

Zone de confort : Osez en sortir

vendredi 23 mai 2014

Pour mémère - Dans la vie faut pas s'en faire

samedi 29 mars 2014

lesbienne et maire de Couziers: Élue au premier tour des municipales avec plus de 80% des voix

Ann Chevalier, 67 ans, lesbienne et maire de Couziers: «Lorsqu’on fait de la politique, on ne peut pas mentir sur ce qu’on est». Élue au premier tour des municipales dimanche 23 mars avec plus de 80% des voix, la nouvelle maire de ce petit village d’Indre-et-Loire a un parcours original. Interview.

Ouvertement lesbienne, Belge naturalisée Française en décembre 2013 pour pouvoir être éligible dans la commune où elle vit depuis trois ans désormais, elle a auparavant été députée du Mouvement Réformateur (MR – libéral) au Parlement wallon, à Liège, jusqu’en 2009. Née en 1947 à Eupen, capitale de la Belgique germanophone, elle est diplômée de l’université de Liège en histoire de l’art et archéologie. À 67 ans, elle fait également partie depuis 2007 du comité de parrainage d’Alliàge, l’association LGBT de Liège. Est-ce pour autant facile d’être une femme et lesbienne en politique que ce soit en Belgique, en France et à la campagne

Article original : Yagg - Ann Chevalier, 67 ans, lesbienne et maire de Couziers: «Lorsqu’on fait de la politique, on ne peut pas mentir sur ce qu’on est»

samedi 18 janvier 2014

Nicolas Bedos tacle avec obscénité... et brio

soutout brio

mercredi 8 janvier 2014

Nick Vujicic, un homme né sans bras ni jambes

Certains vont crier au voyeurisme mais vous verrez que ce n'est pas le cas de cette vidéo. Il s'appelle Nick Vujicic, il est australien et il est né sans membre, c'est un homme tronc.

mardi 11 juin 2013

les apparences s’élèvent en ennemis

Introduction (extrait) :
Par nature, l’esprit s’accoutume à une certaine manière de voir les choses. En prenant l’habitude de voir comme souffrance tout ce qui n’épouse pas parfaitement les souhaits de votre esprit ego-centré, vous exagérez les détails et leur donnez des proportions énormes. Si vous laissez des inconvénients mineurs se transformer en de colossales souffrances qui vous rendent irascibles, vous resterez toujours dominés par un esprit lourd et malheureux. Il vous sera alors extrêmement difficile d’endurer le moindre problème. Tout semble alors se liguer contre vous. Tout ce que vos sens perçoivent devient source d’insatisfaction : tout ce que vous entendez, voyez, goûtez, sentez ou touchez vous rend malheureux. Votre esprit exagère les problèmes et votre vie ne devient qu’irritation, déprime, paranoïa et crises de nerfs. Vous êtes constamment sous le joug d’un esprit totalement malheureux et il vous est très difficile d’être heureux pendant une journée entière, ou même une heure

Lire la suite

mardi 28 mai 2013

La tolérance au sens bouddhique du terme


La tolérance au sens bouddhique du terme par sakiamuni

mardi 7 mai 2013

Mariage pour tous : des bouddhistes qui ne se prononcent pas et souhaitent un référendum

"Pour les bouddhistes, le mariage est un acte civil pas religieux, le mariage n'a pas de connotation sacrée, c'est un contrat social entre deux personnes, parfois deux familles (...) et le Bouddha n'a jamais parlé d'homosexualité", a expliqué la présidente de l'Union bouddhiste de France, la Vénérable Marie-Stella Boussemart. Pour elle, "il appartient à la population de décider" et elle "estime qu'un référendum peut être une option intéressante".

Article original: Le point - mariage homosexuel ; toutes les religions hostiles, les bouddhistes souhaitent un referendum